Une récente étude démontre l’impact économique des CDC au Québec

27 janvier 2022
Une récente étude démontre l’impact économique des CDC au Québec

En plus de l’impact social considérable des CDC et du milieu communautaire, une récente étude d’impact réalisée par la firme AppEco confirme le caractère économique structurant du secteur communautaire et l’ampleur, parfois insoupçonnée, de ses retombées économiques.

Les retombées économiques sur l’emploi et le PIB d’un investissement gouvernemental dans le milieu communautaire sont supérieures à celles d’un investissement dans l’ensemble de l’économie. En effet, pour 100 millions $ investis, 183,7 millions $ sont réellement injectés dans l’économie, soit 45,2 millions $ supplémentaires en production auprès des fournisseurs, et 38,5 millions $ en dépenses de consommation par les travailleurs. Pour ces mêmes 100 millions $ investis, un PIB de 110 millions $ est généré et 1900 emplois sont maintenus ou créés.

De plus, le financement réel des CDC a baissé de 12 % depuis 2001 lorsque l’inflation et le nombre de membres desservis sont pris en compte. Ce sous-financement les empêche non seulement d’augmenter leurs ressources, mais elles se voient dans l’incapacité de contrer l’inflation et la hausse des besoins, ce qui résulte en une capacité d’action moindre auprès des populations vulnérables.

Le dernier budget du Québec n’a pas répondu aux attentes du milieu communautaire. Le manque d’indicateurs quantitatifs et économiques probants a été un des enjeux soulevés par le gouvernement pour repousser une hausse du financement des CDC. Nous espérons que cette étude, qui confirme tant l’impact économique que le sous-financement des CDC, incitera le gouvernement à débloquer les sommes attendues.

Pour réaliser pleinement sa mission, le réseau des CDC a besoin, dès 2022-2023, d’un financement additionnel de 8,7 M$. Un tel montant permettrait aux CDC de rattraper le manque à gagner des 20 dernières années, de bonifier leurs d’interventions dans les communautés et de répondre à la hausse des besoins, en misant chacune sur une équipe de trois personnes à temps complet.

En 2020, la TNCDC avait également mené une étude d’impact social avec le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC) à propos du réseau des CDC. Celle-ci avait confirmé qu’elles sont LA référence en matière de développement social. Elles agissent comme des piliers du milieu communautaire et sont des incontournables dans leur milieu pour représenter les intérêts du communautaire. En plus de développer des projets structurants à vocation sociale en partenariat avec ces organismes, les citoyennes et citoyens, ainsi que l’ensemble des acteurs du milieu, les CDC offrent des services directs aux organismes communautaires de leur territoire.

Pour consulter la fiche synthèse, cliquez ici.